Dévorés

9782896995905_v_Devores.jpg

DÉVORÉS
Éditions L’Interligne (2018)

Les réserves alimentaires et les cultures agricoles mondiales sont ravagées par une nouvelle espèce de guêpe mutante. Quand il ne reste plus rien à manger, elle trouve une nouvelle proie : l’être humain.

« Officiellement, Dévorés est un roman d’anticipation post-apocalyptique. Mieux vaut dire que c’est un très bon suspense, pour rassurer les lecteurs qui seraient méfiants du genre. Car ce roman vaut la peine d’être lu ! »
– Josée Boileau, Journal de Montréal

Dévorés couverture 2e edition.png« Ce roman a ce plaisir de nous propulser dans un futur proche avec une intelligence et une pertinence que les films américains n’ont pas. »
– Martin Vanasse, Ici Radio-Canada Ottawa-Gatineau

« Lorsque l’on combine le talent littéraire avec les connaissances scientifiques comme l’a fait Charles-Étienne Ferland, jeune auteur qui est également étudiant à la maîtrise en entomologie, on découvre une richesse romanesque incroyable. »
– Josée-Anne Paradis, Agence Science-Presse

« J’imagine que ce texte, s’il avait été publié aux États-Unis, allait très probablement faire l’objet d’adaptation cinématographique parce qu’il y a une vraie trame; ça ressemble à des films comme Interstellar. »
– Elvis Nouemsi, Radio-Canada Toronto

« Un roman post-apocalyptique, un récit de science-fiction, rédigé avec une belle plume et structuré tel un film à rebondissements. Dévorés a donc de quoi attiser l’appétit des lecteurs les plus voraces. »
– Zaahirah Atchia, CHOQ FM Toronto

Acheter sur Amazon